DoctolibPrendre rendez-vous en ligne

5 clés pour choisir son hypnothérapeute à Bordeaux

15/01/2021

l

Sandrine

Lorsqu’on décide d’aller voir un hypnothérapeute, c’est pour régler un problème et pour aller mieux. Il n’est pas toujours facile de choisir le meilleur hypnothérapeute à Bordeaux (parce qu’il y en a des centaines !) mais ce qui va être important c’est que ce soit le meilleur pour vous.

Afin de vous aider à trouver la personne la plus compétente et la plus sérieuse (mais il n’y a pas que cela !), je vous propose 5 clés importantes dans votre choix :

L’expertise

Parfois je suis surprise de voir des praticiens en hypnose qui font tout un tas de choses en dehors de l’hypnose et qui n’a rien à voir avec l’hypnose… Qu’est-ce qui est lié à l’hypnose ? La thérapie brève dont c’est un outil, la PNL utilisée en hypnose mais les massages, la réflexologie,  l’acupuncture etc… cela n’a rien à voir. On peut alors se demander ce que ce praticien sait faire, ce qu’il fait tous les jours et quelle est son expertise. Parce que l’hypnose c’est comme tout, quand on ne fait que ça, quelque part on acquiert une véritable expertise. D’ailleurs si je souhaite aller voir un ostéo, je choisis un ostéo, si je veux aller me faire masser, je choisis un bon institut.

L’expertise en hypnose s’acquiert tout d’abord avec une solide formation. Aujourd’hui malheureusement la profession n’est pas encore réglementée mais on y travaille (nos syndicats : SUP-H, SNH) et personnellement je l’attends avec impatience. Déjà il y aura un titre et un seul : hypnologue. Il est vrai que je serai déjà bien tentée de l’utiliser mais aujourd’hui il n’est pas encore connu suffisamment du public, cependant on commence à le voir apparaître de plus en plus en doublon d’hypnothérapeute.

Pour obtenir le titre d’hypnologue il faudra avoir obligatoirement été certifié sur ces domaines :

– Avoir suivi le cycle 1 (technicien et praticien en hypnose) certifiant le titre d’hypno-praticien (c’est juste la base !)

– Avoir suivi le cycle 2 (maître-praticien en hypnose + psychopathologie clinique) certifiant le titre d’hypnologue. Le top !

Aujourd’hui, tout le monde peut certifier quelqu’un en hypnose, ce qui laisse libre cours à tous les abus : des formations complètement en ligne (certains m’ont dit en avoir vu sur Groupon !!) bref là encore il y a de tout et à tous les prix… Encore une fois, avec cette réglementation, seules quelques écoles aujourd’hui déjà reconnues (qui d’ors et déjà mettent en place ce cursus de formation cycle 1 et 2) seront validées par la réglementation pour dispenser ces formations parce qu’elles le sont déjà. Je pense qu’elles se compteront sur les doigts de la main, aujourd’hui j’en connais deux qui suivent déjà ces cycles : Psynapse et l’Arche, je sais qu’il y en a deux ou trois autres. Beaucoup « d’écoles » qui ont poussé comme des champignons ces derniers temps, fermeront leur porte…

Maintenant que la formation est validée, il faut l’appliquer tous les jours, il faut aussi se faire superviser par un autre praticien pour toujours être dans une amélioration continue de sa pratique mais il faut aussi lire, lire et lire encore. Et peut-être même se former aussi sur certaines spécialisations. Le cycle d’apprentissage ne s’arrête jamais mais c’est tellement agréable lorsqu’on est passionné.e !

Le bouche à oreille et sa visibilité

Si vous connaissez quelqu’un qui connaît un bon hypnothérapeute à Bordeaux, c’est une excellente approche. Ceci étant il y a une part intuitive importante dans le choix du praticien. Une question de feeling comme on dit. Bien souvent, son site internet est sa vitrine. Il écrit les textes, ce sont ses mots, et c’est peut-être cela qui va faire résonnance en vous pour lui accorder votre confiance. Il y a aussi bien évidemment les avis des clients que l’on peut trouver sur la page Google du praticien ou sur son site ou encore sur les réseaux sociaux. Attention tout de même parfois au trop grand nombre d’avis ! Je sais par expérience qu’il est difficile d’obtenir un avis. Parfois ils arrivent spontanément, d’autres fois même en le demandant gentiment on ne l’obtient pas même si on sait que tout s’est très bien passé. Alors il y en a certains qui vont « acheter » des avis soit carrément en promettant à leurs clients une remise sur leur séance en échange d’un avis positif (où va t-on ???) soit en achetant carrément des avis d’inconnus sur le net (évidemment Google finit par détecter les faux avis et les faux comptes et finit par tout supprimer un jour ou l’autre !) alors si trop d’avis, méfiance… Comme on dit « trop d’informations tuent l’information », je pense que c’est applicable pour les avis.

Sa visibilité est aussi autour des réseaux sociaux, que ce soit sa page Facebook, son Insta ou même parfois sa chaîne Youtube et ses podcasts. Si vous aimez ses publications, ses vidéos, cela donne déjà un bon aperçu et tout ça c’est gratuit ! C’est déjà une façon de voir votre futur praticien, de l’écouter, de le lire et c’est déjà peut-être le début de votre relation de confiance avec votre hypnothérapeute à Bordeaux.

Le bon hypnothérapeute à Bordeaux pour vous

On ne peut plaire à tout le monde et même si on vous a conseillé vivement un hypnothérapeute à Bordeaux, il peut très bien convenir à votre ami(e) et ne pas vous convenir.  Un bon hypnothérapeute est une personne à l’écoute, sans jugement et bienveillante. Au delà de ces basiques, il y a la mise en place de ce qu’on appelle l’alliance thérapeutique : le lien de confiance nécessaire entre le thérapeute et le client. Sans cette alliance, le travail thérapeutique ne peut se faire. Sentez-vous libre de quitter une consultation si vous « n’accrochez » pas avec votre hypnothérapeute. Il y a toujours avant la séance d’hypnose, un bon temps d’échange avec le praticien (que nous appelons l’anamnèse) qui permet de vous écouter, de comprendre votre problème. C’est là que cette alliance thérapeutique se met en place. Et si vous ne vous sentez pas compris, écouté, si vous ne vous sentez pas libre de tout dire (y compris les choses les plus difficiles) ou pas en confiance, n’hésitez pas à partir !

Il est important également que vous sentiez que le thérapeute maîtrise son sujet, il a un discours franc, il utilise un langage thérapeutique, il personnalise chacune de ses séances en fonction de la problématique du client. L’hypnothérapeute n’est pas là pour vous donner des solutions mais pour vous apporter les outils vous permettant de trouver les solutions qui sont en vous. Les solutions qui vous permettront d’effectuer le changement désiré tout en respectant votre écologie (meilleur équilibre entre vous et votre environnement, votre fonctionnement tout en vous protégeant).

Faites-vous confiance, votre intuition est forcément la bonne.

hypnothérapeute à Bordeaux

Les spécialisations

Chaque hypnothérapeute a ses spécialités. Certains vont préférer travailler avec des enfants, d’autres sur des problématiques de burn-out, les choix sont infinis. En général, le praticien se spécialise sur les axes qu’il préfère travailler souvent en rapport avec sa propre expérience de vie (Oui ! Nous aussi avons des changements à effectuer !). Il est vrai que lorsqu’on est passé soi-même par cette problématique cela aide à comprendre par quoi vont passer nos clients. Quelles sont les croyances liées, quelles sont les difficultés rencontrées, quelles sont les étapes. Bien que la solution que nous ayons trouvé pour nous ne soit pas forcément celle trouvée par le client, pour arriver à cette solution, nous savons quelles sont les étapes. Là encore, des formations compémentaires sont nécessaires car on ne peut pas utiliser que sa propre expérience ! Il faut élargir son cercle de connaissances.

Par exemple, une de mes spécialités est la perte de poids. Avec les trois confinements et toutes les questions que je me suis posée sur la pérennité de mon activité et la désociabilisation vécue à cause de la pandémie, j’ai pris 10 kilos. J’ai mangé mes émotions. Lorsque l’activité a repris, j’ai reçu des clientes qui voulaient perdre du poids, je les aidais à changer leur comportement alimentaire, arrêter les compulsions, gérer leurs émotions autrement qu’en mangeant et retrouver un équilibre alimentaire grâce à l’hypnose. Un jour, je me suis dit que je ne pouvais plus me présenter à elles, sans avoir en premier lieu, régler mon problème. Ce fut le déclic. J’ai repris mes cours, je me suis fait une séance d’auto-hypnose, j’ai équilibré mon alimentation (sans interdits, sans frustration) et aujourd’hui j’ai perdu 11 kgs. Et je sais de quoi je parle car je suis un exemple vivant que cela fonctionne lorsqu’on veut changer. Evidemment, la qualité de mon travail reste la même pour mes clientes avec ou sans ces 10kgs, cependant,  je me sens encore plus « spécialiste  » dans ce domaine. Je témoigne juste de mon expérience, il faut savoir que l’on peut aussi être spécialiste des enfants sans pour autant en avoir mais tout simplement formé et passionné.

L’important sera de voir si votre problématique correspond à une des spécialités de l’hypnothérapeute à Bordeaux. Ce qui ne veut pas dire qu’il ne sait pas traiter d’autres problèmes mais simplement que dans ce domaine particulier, il est spécialiste.

Répérer les charlatans

Quelques points à vérifier pour trouver le bon hypnothérapeute à Bordeaux :

– S’il vous parle de soins, de guérison, vous fait des promesses intenables, des succès à 100%. Fuyez !

Un praticien en hypnose ou hypnologue, n’est pas un soignant, il ne fait pas partie du personnel soignant. Hormis les médecins et infirmières qui se sont formés à l’hypnose et qui exercent généralement en structure médicale. Mais leur métier principal est la médecine, l’hypnose est un outil seulement. Un hypnologue ne guérit pas ! Il vous aide à effectuer un changement pour améliorer votre vie et c’est tout. Il ne peut y avoir 100% de succès, pourquoi ? Tout simplement parce que c’est vous qui êtes l’acteur de votre changement. Même si vous venez motivé pour perdre du poids et que quelque part vous ne souhaitez pas mettre en place ce changement, le meilleur hypnothérapeute n’y sera pour rien. Pour reprendre cet exemple, si vous faites une séance d’hypnose pour changer un comportement alimentaire, arrêter d’aller au McDo deux fois par semaine, l’hypnothérapeute va certainement vous faire chercher dans votre inconscient l’intention positive cachée qu’il y a derrière ce comportement (par exemple, flemme de préparer à manger quand il est tard) et va vous demander de chercher des alternatives à ce comportement à changer et de les mettre en place. Tout ce cheminement sera validé pendant la séance et ce sera ok pour vous. Cependant, même validé, vous pouvez choisir de ne pas mettre en place le changement et donc dès que vous rentrez tard du travail retourner au McDo. Il y a des multitudes de raisons à cela. Et il est fort possible pour vous de choisir de revenir voir votre hypnothérapeute pour trouver l’origine du blocage ou trouver la véritable intention positive cachée. Ou de vous dire, l’hypnose ça ne marche pas ! (c’est toujours plus facile de dire que ce n’est pas de sa faute 😉 ). Personne n’a 100% de réussite parce qu’on n’est pas dans un système binaire on est dans la psyché.

– Des tarifs de séances vraiment alléchants. Méfiance !

Etre hypnothérapeute est un métier, c’est aussi gérer une petite entreprise avec des charges pour le ou les cabinets, des impôts et des taxes à payer. Cela demande du temps une séance d’hypnose, du travail et ce travail et ce temps ont une valeur. Regardez les prix des séances des hypnothérapeutes à Bordeaux, ils sont indiqués sur les sites, sur les plateformes de rendez-vous, ils sont cohérents globalement. Alors si vous voyez le prix d’une séance d’hypnose avec vraiment une différence importante (supérieure à 10€ comme une séance à 45€ alors que la moyenne est à 70) posez-vous les bonnes questions. Achetez-vous un prix ou une compétence ? Méfiez-vous des prix un peu trop intéressants, des promotions constantes… Après c’est vous qui voyez.

– La transparence. Un manque de transparence = Méfiance !

J’ai parlé plus haut de visibilité, si votre hypnothérapeute montre un maximum de transparence, sur son site, sur ses réseaux sociaux c’est que tout est ok. Déjà il existe et il exerce. Vous pouvez aussi lui demander sa certification, l’école choisie, son cursus, vous pouvez lui poser toutes les questions et il doit être en mesure de vous fournir toutes les réponses à vos questions. Lorsqu’on n’a rien à cacher, on ne cache rien.

J’espère que ces 5 clés pour vous aider à choisir un bon hypnothérapeute vous auront aidé. N’hésitez pas à me laisser vos commentaires ci-dessous.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Qu’est-ce que l’hypnose ?

Qu’est-ce que l’hypnose ?

Je suis insensible à l'hypnose ! J'ai toujours été interrogative face à l'hypnose, et oui, c'est surprenant n'est-ce pas pour une hypnothérapeute !...

lire plus